Loi de l'attraction LE BLOG    retour à l'accueil du blog

Les preuves scientifiques de la Loi de l'Attraction

    Vendredi 26 Août 2016
"Vos pensées affectent la réalité physique".
"Votre conscience est la clé qui ouvre les portes de votre univers".
"Vous êtes aux commandes."


Vous avez sans doute souvent lu cela dans de nombreux livres parlant de la Loi de l'attraction et entendu cela prononcé par de nombreux gourous. On vous le garantit, on vous le répète, on vous l'assène pages après pages, vidéos après vidéos, mais au final, où sont les preuves ? L'histoire est belle, vous avez envie d'y croire. C'est une source d'espoir rafraichissante. Et si c'était vrai, alors je pourrais avoir enfin tout ce que j'attends de la vie ?

Mais il y a un problème : pour que cela fonctionne, il faut y croire. C'est imparable. Si vous n'arrivez pas à vos fins et ne voyez pas de résultats concrets en appliquants les multiples techniques proposées par ces livres et ces vidéos, c'est parce que vous n'y croyiez pas assez. Alors vous essayez d'y croire encore plus fort, malgré vos échecs. Mais cette crispation n'est pas non plus recommandée, vous n'êtes pas dans le "lâcher prise" et la confiance requise pour réussir. C'est sans espoir si vous n'êtes pas capable de croire inconditionnellement. Et croire sans voir, cela s'appelle la foi.



Avez-vous sincèrement la foi dans la loi de l'attraction ?


Vous aimeriez avoir sincèrement la foi, mais il y a toujours des doutes, des conditionnements, une petite voix sournoise qui sape tout. Cette petite voix, c'est celle de votre éducation d'abord. Votre bagage scientifique rationaliste d'abord, très incomplet, très daté, qui vous dit que le monde ne fonctionne pas comme ça. Il y a aussi l'enseignement de vos parents, de votre entourage qui à grands renfortsde moqueries, vous a appris de ne pas croire au père noël et que rien dans la vie ne s'acquière sans payer son obole de sueur et de dur labeur,bla, bla, bla...
Des messages absurdes et pourtant fermement ancrés dans la société, au point que vous n'osez pas trop parler de votre intérêt pour la Loi de l'Attraction, de peur que l'on vous juge un peu perché. Combien de fois avez-vous entendu cette réplique classique: "tu es en pleine pensée magique !", comme si vous étiez un attardé ?
Et bien oui, la pensée est magique !

Et l'attardé c'est celui qui, victime d'un autre conditionnement, celui de son éducation scientifique, rationaliste et mécaniste s'appuie toujours sur une description scientifique de l'univers forgée par un système éducatif qui n'a jamais intégré les cents dernières années de découvertes scientifiques.

Vous utilisez la loi de l'attraction ?
Vous souhaitez être plus efficace ?
Vous voulez mieux structurer vos pensées ?
Vous désirez vivre enfin votre vie rêvée ?
Essayez E-ATTRACTION.COACH, votre assistant en ligne, GRATUIT, pour pratiquer la Loi de l'Attraction au quotidien.
ESSAYER GRATUITEMENT MAINTENANT

Si vous connaissiez mieux l'état d'avancement de la science contemporaine, vous sauriez que cette vision du monde proposée dans vos lectures et dans les vidéos qui placent la conscience au centre de l'univers est vraie. La science d'aujourd'hui est arrivée, empiriquement, à force d'hypothèses, puis d'expériences, et enfin de calculs à élaborer un modèle de l'univers où la conscience est le moteur de tout, où l'énergie et l'information ne font qu'un au point de composer la structure intime de l'univers. Bref, si vous étiez un scientifique, vous sauriez de manière sûre que tout est vrai !

Mais ce qu'il y a de plus fascinant encore, c'est que depuis l'aube de l'humanité, avec leurs mots et leurs représentations, les spiritualités du monde entier sont arrivées aux mêmes conclusions depuis bien longtemps, en empruntant d'autres voix. Enfin, après des millénaires, la science a finalement validé ce que l'on savait déjà en lisant les Vedas, la Torah ou la Bible.

Là encore, ce ne sont que des mots, m'objecterez-vous ? Comme Saint Thomas, à défaut de voir vous voulez comprendre pour cheviller votre foi à un socle scientifique solide ? Alors, en tâchant de faire aussi simple que possible, je vais tâcher de vous expliquer comment la science en est arrivée à placer la conscience au centre de l'univers, de la création et de son fonctionnement.
Attention, ça décoiffe !

"Toute personne qui n'est pas choquée par la physique ne l'a pas comprise", Niels Bohr, physicien Danois, connu pour son apport à l'édification de la mécanique quantique, pour lequel il a été lauréat du prix Nobel de physique de 1922.

Loi de l'attraction et mécanique quantique


Quantique : c'est le mot clé que vous avez sans-doute rencontré un grand nombre de fois dans vos lectures à propos de la Loi de l'attraction. C'est un mot paravent derrière lequel on peut cacher pas mal de choses compliquées pour noyer le poisson sous un vernis pseudo-scientifique bien pratique, d'autant que si vous fouillez un peu, très rapidement, les informations glanées deviennent si complexes qu'au final, on abandonne, pour ne conserver en tête que l'idée vague d'un "bidule" scientifique super pointu.

Pourtant, la théorie quantique est bien la clé qui a ouvert la porte de nombreuses découvertes scientifiques surprenantes, au point que même Einstein avait du mal à en admettre les conclusions.

La mécanique quantique est la somme des lois physiques qui s'appliquent à l'échelle du "très petit", c'est à dire à l'échelle de la structure de la matière, par opposition à la mécanique relativiste qui s'applique à notre échelle, c'est à dire celle des choses, des êtres, mais aussi des grands corps de l'espace.

A l'échelle quantique, la matière, dans ses constituants élémentaires se comporte de manière curieuse pour le moins. Pour appuyer cette assertion, voici deux expériences très célèbres, et relativement simples puisqu'elles sont reproductibles dans n'importe quel laboratoire de science d'université.
  • L'expérience de la double fente:
D'un côté, un projecteur capable d'envoyer une unité de lumière, un photon, et de l'autre, une plaque capable d'enregistrer l'activité à sa surface. On envoie de la lumière vers la plaque et celle ci enregistre l'impact. Maintenant, on dispose un obstacle opaque, c'est à dire que la lumière ne peut traverser. Cet obstacle est muni de deux fentes parallèles. En faisant passer la lumière à travers de cet obstacle, du côté du capteur, le résultat est étonnant. Alors que l'on s'attendrait intuitivement à voir deux bandes lumineuses correspondant aux deux fentes, on obtient plusieurs bandes, tantôt lumineuses, tantôt sombres.
La conclusion de cette expérience est que la lumière n'est pas constituée de particules mais d'ondes.

Mais en perfectionnant l'expérience, et en ne faisant passer qu'une particule de lumière à la fois, c'est à dire un photon, dans le dispositif, le résultat est à nouveau très surprenant. On obtient un point de lumière. Mais après avoir envoyé un grand nombre de photons, il se dessine à nouveau les bandes. C'est comme si chaque photon interférait avec lui-même, comme s'il passait à la fois par les deux fentes.
La conclusion inattendue est que le photon, qui est une unité de matière, ne s'est pas divisé en deux : il se comporte également comme une onde !

De fait, l'expérience le prouve, une particule à l'échelle quantique peut se comporter comme une chose, c'est à dire une unité, ou comme une onde (l'image de l'onde produite par une pierre jetée dans une eau calme est assez juste pour se faire une représentation).

La belle affaire me direz-vous ? Oui ! Car les implications de ce simple énoncé sont essentielles pour la suite de notre démonstration.

Ce n'était là que la première partie de l'expérience. Le meilleur reste à venir. On renouvelle l'expérience en utilisant un dispositif permettant de mesurer le passage dans chaque fente, enregistrant ce qui passe par la fente de gauche ou celle de droite.
Après avoir envoyé un grand nombre de photons, on obtient deux bandes lumineuses et non plus plusieurs comme précédemment.
Cela signifie que la lumière change de nature en fonction de l'expérience !. Dans l'expérience précédente, elle se faisait onde, dans celle-ci, elle se fait particule.

Quelle différence entre les deux expériences : l'observation ! Quand on observe ce qu'il se passe à l'échelle quantique, la matière "change de comportement". Cette expérience a été reproduite avec des atomes entiers et même des molécules, avec le même résultat.

L'observation de la réalité, au sens de choix conscient, crée la réalité.
S'il n'y avait pas une conscience pour observer la réalité, la réalité n'existerait pas.


Cela se confirme encore quand on rentre dans les calculs puisqu'au niveau quantique on parle d'espace "probabiliste". En effet, une autre particularité de la dualité onde-particule réside dans le fait qu'on ne peut simultanément connaitre à la fois la position et la vitesse d'une particule. Cette bizarrerie quantique, formulée par Heisenberg en 1927 sous le nom de "Principe d'incertitude" a pour conséquence que l'univers quantique ne s'exprime pas mathématiquement comme l'univers mécanique, mais plutôt sous forme de probabilités. C'est ainsi par exemple que la probabilité qu'une onde devienne une particule a été formulée par Erwin Schrödinger sous le nom de "fonction d'onde" cumulant une infinité de virtualités.
Pour certains comme Stephen Hawking vont même plus loin en avançant que l'univers agit comme une super fonction d'onde, c'est à dire que toutes les potentialités sont superposées !

L'univers n'est que virtualité, jusqu'à ce qu'une conscience vienne transformer le comportement ondulatoire (ou vibratoire) de la matière et le concrétiser: on appelle cela l'effondrement de l'onde, le passage instantané, sans état intermédiaire, d'un état ondulatoire à un un état "unitaire", celui des particules.

Les pensées conscientes ont pour effet de concrétiser les virtualités de l'univers quantique en réalités par effondrement de l'onde.

Mais on en a pas fini avec l'expérience de la double fente, car en perfectionnant encore le dispositif, l'univers quantique nous prépare des surprises encore plus incroyables !

En plaçant le détecteur après les fentes et en décidant de ne l'activer qu'après le passage de la lumière, on escomptait traquer l'effondrement de l'effet d'onde. Mais les scientifiques eurent la stupeur de constater que la lumière était devenue particule avant que la décision de l'observer, c'est à dire d'activer le capteur un milliardième de seconde après le passage de la fente, ne soit prise.
Cela signifie que la lumière avait adopté son état particulaire par anticipation, comme si elle savait qu'on allait observer ! Ce qui, formulé plus simplement signifie que l'effet a précédé la cause !

La conclusion de cette expérience est qu'au niveau quantique, la notion de temps n'existe pas, et donc un événement "futur" peut influencer le passé. Par conséquent, le futur et le passé se créent mutuellement tout en étant tous deux indéterminés.

La conscience et la pensée consciente peuvent donc modifier le passé et le futur.

Au niveau quantique, le temps n'existe pas, il n'y a que des champs de probabilités, qui subissent ou non l'effondrement de l'effet d'onde par l'action de la conscience.

  La conscience crée le réel, qui obéit aux lois de la mécanique relativiste, qui engendre la chimie, pour produire la vie (propriété émergente), qui tend par complexité croissante à générer la conscience, pour créer le réel. La boucle est bouclée, et la conscience est au centre de ce dispositif, au centre de la création et de ses mystères.

  • L'expérience d'Aspect
Cette expérience du nom du physicien français, Alain Aspect qui la réalisa en 1980, prend sa source dans le paradoxe EPR proposé une cinquantaine d'années plus tôt par Albert Einstein, Boris Podolsky et Nathan Rosen. Le paradoxe EPR est né d'une querelle théorique entre ces éminents cerveaux qui inventèrent une expérience théorique pour la résoudre. Théorique, car à l'époque, on ne disposait pas des moyens scientifiques de la trancher. Le paradoxe EPR consiste à prendre deux photons "intriqués" et séparés, c'est à dire une paire liée "quantiquement" pour faire simple, et à mesurer simultanément la position de l'un des photons et la vitesse de l'autre, ce qui ne peut arriver selon la mécanique quantique et son principe d'incertitude exposé plus haut.
Selon Einstein, l'information "je suis observé" du photon 1 ne pouvait se transmettre au photon 2 à une vitesse supérieure à celle de la lumière et donc, le second photon se trouverait dans un état différent du photon 1, ce qui permettrait de lever l'incertitude et donc remettrait en cause une partie de la mécanique quantique.

Cinquante ans après, Alain Aspect donne expérimentalement tort à Einstein. Les conclusions de l'expérience sont claires:
Le lien entre les deux photons ne s'explique pas par un transfert d'information entre eux, ni par l'existence de propriétés cachées. Ce lien n'est donc pas local : deux particules peuvent être séparées autant que nécessaire dans l'espace (m^me des milliards de km), le lien persiste, il est instantané, c'est à dire sans relation avec le temps.

A l'échelle quantique, le temps n'existe pas.

  Nous sommes constituées de particules quantiques, nous sommes donc dans un état simultané de passé/futur, un état superposé dont notre seule conscience, phénomène émergent de la vie, engendre l'illusion du présent.

Dernière conclusion surprenante de la mécanique quantique qui abonde dans le sens de la Loi de l'attraction: L'univers n'est pas vide, l'univers est énergie, sous une forme ondulatoire ou vibratoire. Et ces "étendues" vibratoires, abusivement appelés champs quantiques, se trouvent dans des états superposés contenant une infinité de potentialités, c'est à dire d'informations.
Pour aller encore plus loin, La théorie de la Gravitation à boucles postule que l'espace, la matière et l'énergie sont formées de de "grains" refermés sur eux-mêmes en boucles. Et, curieusement, chacun de ces grains contient toute l'énergie et toute l'information de l'univers.

Ces boucles fondamentales SONT l'espace et le temps.



Transposition scientifique à la Loi de l'attraction


De ce que l'on sait scientifiquement validé, on peut valider les principes de la loi de l'attraction suivants:
  • Les pensées créent la réalité;

  • Notre vie, passée et future, est le résultat de la somme de nos pensées;

  • Notre conscience engendre, comme les mots, des vibrations qui interagissent avec les étendues d'informations potentielles;

  • Le temps n'a pas d'impact sur le délai de transmission de vos pensées;

  • Il existe une bibliothèque universelle, une sorte de cloud, à laquelle on pourrait accéder.

Quand à la dimension "attraction" de la loi, il faut la chercher dans un phénomène acoustique appelé résonance. La définition officielle le décrit ainsi : "il y a résonance quand deux ondes de même fréquence se rencontrent.
Dans ce cas, l'amplitude (hauteur de la vague que forme l'onde) de chacune de ces ondes s'amplifie jusqu'à atteindre un maximum : la fréquence de résonance." Concrètement, cela signifie que quand deux objets sont accordés à la même fréquence et qu'un des deux objets vibre et que le second est dans son champ d'influence vibratoire, le second objet va vibrer. Cette expérience peut être réalisée avec deux diapasons accordés.

Les vibrations émises par notre conscience trouvent une résonance dans le champs de potentialité qui nous environne et cela produit un effet dynamique.

Le terme d'attraction est un abus de langage : il faudrait plutôt parler de Loi de la résonance, mais d'un point de vue marketing, c'est moins vendeur, moins directement explicite et trop scientifique.

Pour ma part, j'aurai plutôt tendance à voir la Loi de l'Attraction comme dans la scène de Matrix où le héros matérialise des armoires infinies de matériel correspondant à ces attentes. Il n'y a juste qu'à se servir, comme si vous faisiez les courses dans votre supermarché. Et si vous n'arrivez pas à vous servir, c'est que vous ne savez pas où se trouve ce que vous chercher, ou bien que vous pensez que l'étagère est trop haute pour l'attraper, ou encore que le supermarché ne dispose pas de ce produit. Mais tout est là, et maintenant, vous savez que c'est vrai car c'est aussi prouvé scientifiquement.

Voilà déjà de quoi vous éclairer, vous interroger, mais aussi déclencher des polémiques, je n'en doute pas. Alors, laissez vos commentaires, et que chacun s'enrichisse de l'avis des autres.

Vous utilisez la loi de l'attraction ?
Vous souhaitez être plus efficace ?
Vous voulez mieux structurer vos pensées ?
Vous désirez vivre enfin votre vie rêvée ?
Essayez E-ATTRACTION.COACH, votre assistant en ligne, GRATUIT, pour pratiquer la Loi de l'Attraction au quotidien.
ESSAYER GRATUITEMENT MAINTENANT


Vous avez aimé ? Faites partager à vos amis !



A lire aussi dans le blog


Commentaires Ne partez pas sans laisser votre commentaire !